Comment l’autoradio android DS3 peut rendre la conduite plus sûre ?

Les systèmes d’infodivertissement modernes comme l’autoradio android DS3 contribuent énormément à la sécurité de la conduite. L’orientation des fabricants vers le contrôle avancée par commandes vocales est à la base de cette contribution. En ajoutant la sécurisation des données à travers l’utilisation hors ligne, vous obtenez une technologie d’avant-garde pour une conduite plus intuitive et dynamique.

Contrôle avancée par commandes vocales

Les systèmes multimédias sont l’un des éléments centraux d’une voiture. Ils sont chargés de gérer une multitude de fonctions du véhicule. Cela peut, d’une part, être assez pratique et, d’autre part, crée des problèmes de sécurité routière. Selon une étude menée par IAM Roadsmart, un conducteur perd sa concentration pendant 16 secondes en moyenne lorsqu’il travaille avec un écran tactile comme celui d’un poste autoradio 2 DIN android auto.

Les constructeurs automobiles reconnaissent le problème et cherchent des solutions pour le résoudre. Certains renvoient les boutons des fonctions fréquemment utilisées au tableau de bord et au volant.  D’autres misent plutôt sur les assistants vocaux, et délivrent des options très prometteurs en la matière.

De nombreux constructeurs automobiles développent actuellement leurs propres assistants vocaux. Ford a été l’un des premiers à se lancer avec Sync. General Motors a aussi amorcé le pas avec OnStar, lequel est aussi utilisé par Mini Cooper. D’autres fabricants misent sur l’intégration avec des solutions tierces comme Alexa et Google Assistant. Alexa est notamment présente sur la nouvelle VW Golf. Volvo lancera aussi une gamme de voitures électriques avec un système multimédia basé su Android.

Les experts affirment que d’ici 2022, 73 % des conducteurs utiliseront des assistants vocaux sur leurs voitures. À titre de comparaison, ce chiffre ne dépassait pas les 50 % au terme de l’année 2019. Vous pouvez toutefois déjà expérimenter ce genre de technologie à un autoradio 2 DIN de remplacement. Il vous suffit de remplacer votre autoradio d’usine avec un modèle tel que l’autoradio android DS3.

Sécurisation des données avec l’utilisation hors ligne

Des neurophysiologistes ont établi qu’une conduite sûre est en principe incompatible avec toute activité étrangère. Une section du cerveau humain est responsable de la gestion des mécanismes et de la prise de décision. Le fait de gérer deux ou plusieurs tâches en même temps surcharge les capacités cognitives.

L’AAA Foundation for Traffic Safety et l’Université de l’Utah aux Etats Unis ont mené une recherche approfondie sur la question. Celle-ci a établi que le contrôle vocal était plus distrayant pour les conducteurs que le simple fait de parler au téléphone. Ces données sont confirmées par une étude récente du Transport Research Laboratory, une entreprise britannique. Cette dernière soutient toutefois que le fait de parler à un assistant vocal crée des risques comparables à la conduite en état d’ivresse.

Les statistiques routières font toutefois rarement état du contrôle vocal comme source commune pour les accidents de voitures. Le phénomène qui est le plus mis en avant à ce titre est encore celui de l’utilisation du téléphone au volant. Le contrôle vocal demeure la meilleure solution à un tel problème.

Les préoccupations ne doivent pas tendre vers les résultats du concept en lui-même mais plutôt à sa sécurité. Le New York Times a suivi ce raisonnement en soutenant que les assistants vocaux créaient un problème de sécurité informatique. Ils ouvrent la voie à de nouveaux vecteurs d’attaque pour les hackeurs. Les appareils comme Alexa savent comment démarrer une voiture à distance. Ils peuvent aussi avoir accès aux technologies intelligentes de votre véhicule, à l’exemple de l’autoradio android DS3.

Les hackeurs peuvent exploiter ces technologies pour voler votre voiture ou vos données personnelles. Des ingénieurs d’Armis IS ont déjà établies une série de vulnérabilités possibles pour de telles attaques.

Certaines entreprises ont ainsi investit sur un niveau de sécurité spécial pour les assistants vocaux de voitures. La startup française Snips conçoit actuellement un SDK qui peut fonctionner sans connexion internet. Snips a racheté la startup Sonos en 2019 et se prépare maintenant à entrer sur le marché automobile. En appliquant sa technologie à l’autoradio android DS3, les conducteurs pourront exploiter le contrôle vocal sans transmettre leurs données au cloud.

Cela dépendra toutefois de l’efficacité du marketing mené par Snips sur sa technologie. Il faudra aussi qu’elle puisse conclure un marché avec des acteurs importants du marché automobile. Cela inclut autant les constructeurs que les fabricants d’équipements automobiles comme l’autoradio android DS3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *